Saint-Laurent-du-Var / Municipales :

Pour mieux vivre ensemble

Marc Orsatti Marc Orsatti, tête de liste PS de la liste « Mieux vivre ensemble à Saint-Laurent-du-Var » qui rassemble le PS, le PCF, le PRG et le MRC, a organisé une première réunion publique, devant plus de 80 personnes, à la salle Férrières, à Saint-Laurent-du-Var, avec la participation de :

- Cédric Mathews (chef de file MRC) ;

- Jean Burgos (chef de file PCF) ;

- Jean-Pierre Braganti (chef de file PRG) ;

- Jean-Christophe Picard (président du PRG 06) ;

- Marc Concas (conseiller général PS) ;

- Patrick Allemand (premier secrétaire du PS 06).

Voici l’intervention de Jean-Pierre Braganti :

« Je dois vous faire part, aujourd’hui, de ma fierté d’être parmi vous, aux côtés de Marc Orsatti, avec qui j’ai déjà mené beaucoup d’activités.

« Le PRG de Saint-Laurent-du-Var soutient sans réserve cette candidature pour les prochaines municipales.

« Nous sommes réunis, ici, pour que nos efforts communs convergent vers cette victoire, que Marc et nous désirons depuis quelques temps. Si la victoire de la Mairie ne fut pas au rendez vous en 2001, elle peut être possible en 2008.

« J’habite à Saint-Laurent-du-Var depuis plus de 30 ans. C’est la ville où j’ai construit ma vie, élevé mes enfants, rencontré mes amis.

« Le PRG dans le département représente surtout les classes moyennes, les petites entreprises, les artisans et les commerçants.

« Nous avons élaboré avec notre tête de liste les différents thèmes de notre campagne pour les municipales qui sont :
- une large liste d’union et de rassemblement ;
- la candidature de Marc Orsatti comme tête de liste, qui a démontré son dynamisme et son opposition dans l’ancienne mandature ;
- un renouveau politique après treize ans de maire sortant ;
- un projet nouveau pour Saint-Laurent-du-Var : par un plan environnemental de déplacement urbain plus cohérent pour mieux circuler en ville ; par la réouverture de la circulation dans les deux sens Corniche Fanneshestock ; par un aménagement harmonieux de notre commune avec des infrastructures plus importantes (création d’une deuxième piscine) ; par un respect de l’environnement dans une ville où il « fait bon vivre » ; par la couverture de l’autoroute dans sa partie urbanisée (projet très cher à notre ami Noël Perna, président de Région Verte) et l’édification de murs anti-bruits ; par l’assainissement de la pollution du Var et de la mer due à un mauvais fonctionnement de la station d’épuration.

« Il ne faut pas oublier que le PRG - le plus vieux parti de France - fût le 1er parti à s’occuper d’environnement avec son maire Michel Crépeau, Maire de La Rochelle :
- par la mise en place d’une véritable démocratie participative en associant les citoyens (création de conseils de quartiers) ;
- par la création d’une maison des associations.

« C’est autour de ces différents points de ce programme que s’est créée cette large liste d’union à laquelle le PRG apporte son soutien.

« Le PRG a conscience que les élections municipales constituent un temps fort de la vie politique française car il s’agit de la rencontre entre une équipe d’hommes et de femmes et une communauté de citoyens. Cette rencontre qui ne peut être que directe, doit permettre à chacun de se faire entendre, de faire valoir ses propositions, de formuler ses critiques ; bref : de prendre son destin en main !

« Pour aller ainsi à la rencontre du citoyen et l’écouter sans lui asséner ni dogme, ni d’a priori, le PRG entend se faire directement son porte-parole dans l’enceinte du Conseil Municipal. Mais cette mission nécessite que l’élu soit exemplaire dans sa conduite comme dans son discours.

« Le PRG se moque des honneurs et se refuse à tout privilège. Il veut simplement "servir" ; il s’engage à :
- éviter les dépenses somptuaires ;
- ajuster la dépense publique à l’intérêt collectif ;
- limiter les frais de représentation ;
- refuser la langue de bois, c’est-à-dire parler vrain pour faire triompher la vérité !

« Nous voulons une société plus attentives à ceux qui ont peu, plus humaines pour ceux qui souffrent, plus justes pour les anciens, plus solidaires et plus responsables envers tous nos concitoyens de notre ville... Telle est pour nous notre feuille de route !

« En tout cas, dans ce combat de tous les instants, chacun doit savoir qu’il pourra compter sur des radicaux de gauche résolus et tenaces, pour permettre, j’en suis sûr, à notre liste de large union de gagner les municipales en mars prochain. »

Voici l’intervention de Jean-Christophe Picard :

« Je suis toujours ravi de venir à Saint-Laurent-du-Var car cette ville a toujours constitué, à gauche, le laboratoire de ce qu’il fallait faire…

« Ici, on fait de la Politique entre amis… Eh oui, c’est possible !

« Ici, on a compris que les deux préalables pour une victoire étaient, d’une part, rassembler son camp et, d’autre part, rassembler ses alliés.

« Je sais bien qu’il est désormais de bon ton de prôner la démocratie participative et l’ouverture… C’est bien, à condition que l’on ne cherche pas, en faisant cela, à camoufler des carences dans les deux préalables que j’ai cités. Car un concept ne remplace pas la sincérité ! Et le recours à « des personnalités de la société civile » ne remplace pas des relations de travail tissées, sur le long terme, avec les autres partis politiques. Et je suis reconnaissant à Marc Orsatti d’avoir toujours parfaitement compris ces deux fondamentaux…

« Je suis persuadé que ces élections municipales ne sont plus tout à fait des élections municipales…

« Aujourd’hui, le pouvoir et l’argent sont à la Communauté d’agglomération Nice Côte d’Azur.

« Et là-bas, il n’y a pas d’opposition. C’est d’autant plus dommage que quasiment toutes les décisions sont votées à l’unanimité ! Le maire sortant, également conseiller communautaire, est donc solidaire de la politique intercommunale menée.

« Or, l’intercommunalité qui a été créée est loin de donner satisfaction…

« La répartition des compétences est curieuse (par exemple : l’assainissement est du ressort de la CANCA tandis que les eaux pluviales restent à la charge de la commune !).

« Autre incongruité : on redistribue l’agent communautaire aux communes – par le biais d’une dotation spécifique de solidarité et des fonds de concours - alors que le principe de l’intercommunalité, c’est justement de mutualiser les moyens !

« Inutile de préciser que le dispositif en place ne fait l’objet d’aucune évaluation…

« Au final, non seulement l’intercommunalité ne permet pas de faire des économies d’échelle – ce qui était pourtant l’objectif initial affiché – mais, en tant que contribuable, vous payez plus ! En effet, si les taxes communales ne bougent pas, les taxes intercommunales explosent !

« Et je sais que Marc Orsatti sera non seulement un excellent maire, mais également un conseiller communautaire qui saura défendre les intérêts des Laurentins ! »

Revue de presse :

- « Orsatti fait l’union (sacrée ?) autour de lui » (Nice-Matin, le 01/12/07)

À visiter :

- Blog de Marc Orsatti

- Site de Marc Orsatti


Posté le 28 novembre 2007 par Jean-Christophe Picard
envoyer l'article par mail title= envoyer par mail

Sur le web

Chantal Maimon
@bayrou j'aimerai
@Nice_Matin @HConstanty c'est scandaleux
Partagez cette pétition
@Sarko_Junior @BFMTV ceux que ton pere a suprimé?
@MaryseBurgot et pourquoi ?
C'est avec beaucoup d'affection que j'adresse à...
@sevnice @Mamafrika rien que ça.
@farrugiadom j'irai voir comme dab
@RTLFrance @bayrou et on va les payer comment....
@Pierrot287 @ECiotti pour les autres on sait...
Dominique Boy Mottard
Cap sur 2019
Conseil métropolitain : queue de comète des gilets jaunes
Ecole Fouont Cauda : satisfaction sur toute la ligne
C’est vraiment dégueulasse
Conseil municipal 23/11/2018 (3) : un insolite épilogue
Conseil municipal 20/11/2018 (2) : le groupe « Radical et Divers Gauche » sur tous les fronts
Conseil Municipal 23/11/2018 (1) : L’enfumage métropolitain
Un peu d’écologie, beaucoup de com…
LEA et pompiers à Carlone : les gestes qui sauvent
Conseil municipal : au feu les pompiers !
Parti Radical de Gauche
Congrès du Parti Radical de Gauche 2016
Nouvel article N° 1769
Le PRG dénonce les manœuvres politiciennes de la droite sur la réforme constitutionnelle
Le Comité de liaison du Pôle Radical et Ecologiste (PRE) a eu lieu mardi 22 mars 2016.
Attentats de Bruxelles : le PRG demande une réponse européenne à la menace terroriste
Le dégel du point d'indice : une question de justice pour le PRG
Forum pour une Nouvelle France : La loi Travail en débat
Le PRG propose des actions concrètes au service des droits des femmes !
Journal Radical 630
Le Tour de France de la Laïcité du Parti Radical de Gauche à Louviers
Patrick Mottard
Des voeux NI-NI
Racisme et blasphème : ce n’est pas l’Italie qu’on aime
Se ressourcer dans le 71
Cap sur 2019
Maria et le kiosque à musique : le teaser
MEYER-ZANCA égalent ABRIL-JUGNOT
Ma belle-mère est une star
Conseil métropolitain : queue de comète des gilets jaunes
Le théâtre 06 dans tous ses états
Le gouvernement penche toujours à droite