Concertation sur l’extension de la ligne 1 et la création de la ligne 2 du tramway :

Notre contribution pour un tramway utile

Dans le cadre de la concertation publique sur l’extension de la ligne 1 et la création de la ligne 2 du tramway, voici la contribution déposée par le PRG 06...

Calendrier

En toute logique, il aurait fallu commencer les travaux d’extension de la ligne 1 et de création de la ligne 2 immédiatement après le dernier coup de pioche de la ligne 1... Or, le projet prévoit que les travaux commenceront - dans le meilleur des cas - plus de trois ans après ! Cette longue interruption est complètement aberrante car la ligne 1 ne sera efficace que lorsqu’elle sera reliée à d’autres lignes permettant aux usagers de se déplacer facilement dans toutes les directions. Le calendrier proposé n’est donc pas satisfaisant et démontre que les conseillers communautaires n’ont rien anticipé.

Dans ce contexte, la décision de Christian Estrosi de relancer la concertation - pourtant terminée en juin 2007 - sur le tramway ne peut que faire perdre encore plus de temps...

Tracés

Compte-tenu des engagements pris entre la ville et l’État (en 2002, le Ministre des transports avait conditionné l’aide financière de l’État à la desserte de l’Ariane), il paraît inévitable, avant tout chose, de prolonger la ligne 1 jusqu’à La Trinité.

Pour l’Ariane, le tracé pourrait être celui qui part du pont René Coty et qui passe par la Voie romaine, la rue Maurice Maccario, la route de Levens, le boulevard de l’Ariane, l’avenue Émile Ripert et la rue du Général Saramito.

Pour La Trinité, il serait logique de placer le terminus à la zone Anatole France qui est proximité de la gare SNCF et d’un futur parc relais.

Dans un deuxième temps, il paraît indispensable de relier les centres névralgiques de Nice… À l’Ouest : le centre administratif des Alpes-maritimes, le Palais Nikaïa, et l’aéroport en passant par le quartier des Moulins. À l’Est : il faut, bien évidemment, relier le Port Lympia ! Quant au tracé le plus pertinent, c’est incontestablement celui qui traverse le cœur de la ville car il desserre deux fois plus d’habitants que celui passant par la Promenade des Anglais.

Dans un troisième temps, compte-tenu de nombre important de passagers potentiels sur cette ligne, il conviendrait de relier Cagnes-sur-Mer.

Enfin, dans un quatrième temps, il faudrait desservir la Plaine du Var qui est amenée à se développer.

Comptabilité des rames

Enfin, il serait judicieux d’avoir le même type de tramway que celui de la ligne 1 (alimentation aérienne) pour permettre une totale comptabilité entre les rames et ainsi de faire passer le nombres de lignes potentielles de 2 à 6 : Las Planas-Pont Michel, Las Planas-Cadam, Pont Michel-Cadam, Le Port-Cadam, Le Port-Las Planas et Le Port-Pont Michel.

En outre, ce procédé est plus fiable et cinq fois moins coûteux !

Ticket unique :

Il serait pertinent de mettre en place un ticket unique pour le bus, le tramway... et le train !

Parc-relais

Le faible nombre et la modeste capacité des futurs parcs relais demeurent un point faible du projet.

D’autant que la CUNCA reste assez floue sur leur contenance exacte. Il faut donc que ce point soit retravaillé.

Arrêts

Il faudrait prévoir des cheminements sécurisés et confortables (trottoirs élargis, pistes ou bandes cyclables…) pour les piétons ou cyclistes souhaitant rejoindre les arrêts du tramway.

Wagons

Il faut des wagons qui soient adaptés aux vélos : les portes doivent être placées au fond des wagons et pas au milieu (comme cela est prévu pour la ligne 1) pour que les cyclistes puissent monter avec leur vélo sans gêner les autres usagers.

Il faut noter que cette disposition serait également utile pour les parents avec poussette ou les personnes se déplaçant en chaise roulante.

Attribution des marchés

Pour éviter tout blocage ultérieur et garantir une bonne utilisation de l’argent public, il convient d’être particulièrement rigoureux dans l’attribution des marchés publics liés au tramway. Le respect strict de la réglementation doit être un préalable incontournable.

Travaux

Il faut indemniser correctement les commerçants et ne pas reproduire les ratés qu’on a connus avec la ligne 1 jusqu’en mai 2006 : il était absurde que seuls les établissements implantés sur le tracé même du tramway puissent solliciter un dédommagement. Tous les commerçants victimes de l’éloignement de la clientèle ou de la désaffection de leur quartier, même ceux qui sont situés sur les rues adjacentes au chantier, méritent d’être aidés. En outre, il serait juste de revaloriser le montant des indemnisations qui, actuellement, ne couvre que partiellement la perte réelle du chiffre d’affaire.

Il faut également profiter des travaux pour encourager les modes de déplacement doux en créant des voies à contresens réservées aux cyclistes - appelée « contresens cyclables » - afin de faciliter leur déplacement.

Emprise

Il serait bienvenu d’autoriser les cyclistes à rouler sur l’emprise (sur la partie non engazonnée) du tramway, comme à Bordeaux ou Strasbourg.

Revue de presse :

- « PRG : pas de tram “bling-bling” » (Nice-Matin, le 11/04/09)

Lire aussi, sur ce site :

- « Notre contribution pour mieux se déplacer demain » (13/04/07)

- « Un petit pas pour les déplacements, un grand pas pour la communication ! » (24/11/07)

- « Qui est responsable du retard ? » (12/06/08)

- « Mais que fait Christian Estrosi ? » (26/06/08)

- « Manipulation » (04/09/08)

- « Mais qu’est-ce qui se tram’ ? » (25/03/09)

À visiter :

- Communauté urbaine Nice Côte d’Azur


Posté le 9 avril 2009 par Jean-Christophe Picard
envoyer l'article par mail title= envoyer par mail

Sur le web

Chantal Maimon
@bayrou j'aimerai
@Nice_Matin @HConstanty c'est scandaleux
Partagez cette pétition
@Sarko_Junior @BFMTV ceux que ton pere a suprimé?
@MaryseBurgot et pourquoi ?
C'est avec beaucoup d'affection que j'adresse à...
@sevnice @Mamafrika rien que ça.
@farrugiadom j'irai voir comme dab
@RTLFrance @bayrou et on va les payer comment....
@Pierrot287 @ECiotti pour les autres on sait...
Dominique Boy Mottard
Cap sur 2019
Conseil métropolitain : queue de comète des gilets jaunes
Ecole Fouont Cauda : satisfaction sur toute la ligne
C’est vraiment dégueulasse
Conseil municipal 23/11/2018 (3) : un insolite épilogue
Conseil municipal 20/11/2018 (2) : le groupe « Radical et Divers Gauche » sur tous les fronts
Conseil Municipal 23/11/2018 (1) : L’enfumage métropolitain
Un peu d’écologie, beaucoup de com…
LEA et pompiers à Carlone : les gestes qui sauvent
Conseil municipal : au feu les pompiers !
Parti Radical de Gauche
Congrès du Parti Radical de Gauche 2016
Nouvel article N° 1769
Le PRG dénonce les manœuvres politiciennes de la droite sur la réforme constitutionnelle
Le Comité de liaison du Pôle Radical et Ecologiste (PRE) a eu lieu mardi 22 mars 2016.
Attentats de Bruxelles : le PRG demande une réponse européenne à la menace terroriste
Le dégel du point d'indice : une question de justice pour le PRG
Forum pour une Nouvelle France : La loi Travail en débat
Le PRG propose des actions concrètes au service des droits des femmes !
Journal Radical 630
Le Tour de France de la Laïcité du Parti Radical de Gauche à Louviers
Patrick Mottard
Des voeux NI-NI
Racisme et blasphème : ce n’est pas l’Italie qu’on aime
Se ressourcer dans le 71
Cap sur 2019
Maria et le kiosque à musique : le teaser
MEYER-ZANCA égalent ABRIL-JUGNOT
Ma belle-mère est une star
Conseil métropolitain : queue de comète des gilets jaunes
Le théâtre 06 dans tous ses états
Le gouvernement penche toujours à droite