Mosquée / aquisition du 10 rue Hancy, à Nice :

Une mauvaise affaire pour la ville, une mauvaise nouvelle pour la Laïcité

Le conseil municipal du 3 février 2006 a décidé – à l’unanimité ! – d’acquérir l’immeuble situé au 10 rue Hancy…

Il convient, tout d’abord, de remarquer que la délibération adoptant cette décision est particulièrement hypocrite : elle omet de préciser que l’association musulmane Moubarak projetait d’acheter ce bâtiment pur y créer une mosquée. Cet oubli, qui méconnaît le droit élémentaire des conseillers municipaux à avoir une information complète, est de nature à vicier leur vote… En outre, l’objectif affiché de la municipalité – y installer des bureaux – n’est pas crédible au regard de son projet de méga-mairie qui vise à regrouper les services municipaux. Il semblerait plutôt que le but recherché soit, au mépris du principe de Laïcité, d’empêcher l’édification d’une moquée à cet endroit…

Cette hypothèse se trouve confortée par le prix d’acquisition clairement surévalué : 2 050 000 €. Pour justifier ce montant, la ville fait, tout d’abord, référence au « prix du marché immobilier actuel » alors que celui-ci a été estimé par les services des domaines, le 4 novembre 2005, à 1 640 000 €, soit 25 % de moins que le prix accepté par la ville ! La deuxième raison avancée est particulièrement inepte : elle invoque « les efforts consentis par les propriétaires par-rapport à leur prétention initiale »… On croit rêver ! Cette offre généreuse n’avait-elle pas plutôt vocation à court-circuiter l’offre de la communauté musulmane ? C’est d’ailleurs ce que pense le président de l’association Moubarak pour qui « la ville a fait une surenchère pour nous écarter ». Quoiqu’il en soit, ce dépassement notable de l’estimation des services fiscaux pourrait constituer une erreur manifeste d’appréciation.

Pour toutes ces raisons, nous émettons des doutes sur la légalité de cette délibération. Aussi, nous saisissons, ce jour, le préfet des Alpes-Maritimes pour lui demander de la faire annuler.


Posté le 20 février 2006 par Jean-Christophe Picard
envoyer l'article par mail title= envoyer par mail

Sur le web

Chantal Maimon
@bayrou j'aimerai
@Nice_Matin @HConstanty c'est scandaleux
Partagez cette pétition
@Sarko_Junior @BFMTV ceux que ton pere a suprimé?
@MaryseBurgot et pourquoi ?
C'est avec beaucoup d'affection que j'adresse à...
@sevnice @Mamafrika rien que ça.
@farrugiadom j'irai voir comme dab
@RTLFrance @bayrou et on va les payer comment....
@Pierrot287 @ECiotti pour les autres on sait...
Dominique Boy Mottard
« J’ai décidé de ne pas être candidat à l’élection présidentielle »
L’Envol a mis le feu au théâtre Francis Gag
Un Conseil métropolitain agité
Le parc du Mont Vinaigrier en novembre
Conférence de presse sur la ligne 2 du tram avec le professeur Eric Gilli
Victor Boy, mort pour la France…
Des « désordres » sur le chantier de la ligne 2 du tram
Les autres délibérations du Conseil municipal de Nice du 13 octobre (suite 2)
Les autres délibérations du Conseil municipal de Nice du 13 octobre (suite 1)
Hommage aux victimes du 14 juillet sur la colline du Château
Parti Radical de Gauche
Congrès du Parti Radical de Gauche 2016
Nouvel article N° 1769
Le PRG dénonce les manœuvres politiciennes de la droite sur la réforme constitutionnelle
Le Comité de liaison du Pôle Radical et Ecologiste (PRE) a eu lieu mardi 22 mars 2016.
Attentats de Bruxelles : le PRG demande une réponse européenne à la menace terroriste
Le dégel du point d'indice : une question de justice pour le PRG
Forum pour une Nouvelle France : La loi Travail en débat
Le PRG propose des actions concrètes au service des droits des femmes !
Journal Radical 630
Le Tour de France de la Laïcité du Parti Radical de Gauche à Louviers
Patrick Mottard
Primaire de la droite : Thatcher contre Chirac
Sarko K.O. : pas vraiment une mauvaise nouvelle.
Estrosi, la République et le PRG
Juppé et la Coupe de France
Les femmes savantes s’affranchissent
La position du PRG 06 sur les primaires de la droite
Le pays où les footballeurs sont moins cons que les politiques
Jean-François Knecht : sois tranquille !
Trump : le populisme au pied du mur…
Nuit blanche pour la Maison Blanche