Nice / Conseil municipal / Développement durable :

Un rapport sur le développement durable un peu fourre-tout

Suite et fin du compte-rendu de la séance du 05/02/2016 du Conseil municipal. Après mes interventions sur le Rapport de la chambre régionale des comptes et sur le Contrat de ville métropolitain, vous trouverez ci-dessous le propos que j’ai tenu à l’occasion de la présentation du rapport sur le développement durable pour l’année 2015. Il n’a pas eu davantage l’heur de plaire à la majorité que les précédents…

Ce rapport porté à notre connaissance correspond à une obligation légale. Il est relativement long ce qui ne veut pas forcément dire qu’il est dense. Et dans la mesure où il n’est pas sanctionné par un vote, il devient finalement un document assez convenu, et parfois un peu fourre-tout.

Certes, la lecture en est aisée : présentation aérée, nombreuses photos… Mais ce rapport comprend des chapitres entiers dont le contenu ne s’apparente que de très loin au développement durable et à l’écologie, même entendus largement.

Par exemple, sous le titre de chapitre intitulé « Épanouissement de tous les êtres humains » (qui doit effectivement figurer dans le rapport mais qui semble peut-être mal compris), nous avons plusieurs pages de considérations sur l’action sanitaire et sociale de la commune qui seraient fort bien venues dans un rapport d’activité de la ville, mais dont on se demande quelle est la justification sur ce document ; à l’exception toutefois notable des 5 dernières lignes du chapitre consacrées au bio dans les cantines scolaires… 12 pages pour 5 lignes utiles : ce n’est pas très durable !

Mais il y a quand même des parties du rapport qui concernent réellement le développement durable. Plusieurs paragraphes sont consacrés aux choix faits par la ville en matière de véhicules électriques qu’il s’agisse de transports en commun ou d’autolib ; certes les véhicules électriques sont neutres en émission de gaz à effet de serre lorsqu’ils fonctionnent et c’est bien de les promouvoir. Mais ils ne sont pas innocents en termes de pollution : les batteries posent de véritables problèmes en fin de vie et donc l’usage de véhicules électriques produit une pollution déplacée dans le temps et dans l’espace. Il en va de même pour l’électricité photovoltaïque : la technologie du silicium, de l’extraction de la silice jusqu’à son stockage final en passant par sa production industrielle, n’est pas innocente du tout. Nous ne disons pas qu’il faut proscrire le recours à ces technologies, mais qu’il faut, lorsqu’on met en avant leur mise en en œuvre, signaler aussi les aspects négatifs, ce que ce document ne fait pas.

Enfin, j’en viens aux mesures qui relèvent vraiment d’un comportement vertueux en matière de développement durable. Il s’agit (en vrac) des bâtiments neutres en énergie ou à énergie positive, des aides à l’isolation, de la géothermie, des micro-productions d’électricité.

Le document évoque ces domaines, annonce qu’on y travaille, mais à lire ce rapport on constate que plusieurs de ces actions (pas toutes) sont à l’état de projets, des projets sous-tendus par des conventions de partenariat en cours ou à venir… Bref que tout cela n’est pas forcément à verser au positif des actions effectivement réalisées et mises en œuvre en 2015.

Ces projets se trouvent répartis sur les pages 4 à 9 du rapport avec cependant quelques autres considérations qui, elles, sont fort à propos, comme la renonciation aux pesticides ou le souci de la biodiversité dans les vallons obscurs. Mais on y trouve aussi la promotion de l’incinération des ordures ménagères, bien contradictoire à la préoccupation de qualité de l’air qui inquiète les riverains, et qui bride le recyclage matière à 35% du tonnage collecté alors que la norme légale est fixée à 45% par la loi Grenelle… Quant au sympathique programme « un arbre – un enfant », qui est développé d’ailleurs par de nombreuses communes dans notre pays, il est peut-être utile en termes de pédagogie mais bien anodin en termes de développement durable

Pour conclure, il n’est pas possible d’éviter d’évoquer l’OIN et ses « éco quartiers » pour dire que ce n’est pas parce qu’on baptise une opération foncière « éco-quartier » que cette opération foncière est forcément un fleuron de développement durable. Ces opérations, réalisées, au détriment de zones qui étaient à fort potentiel agricole, sur le cours souterrain du Var en zone rendue moins inondable par de massifs investissements publics, n’ont pas grand-chose de « durable » et peuvent au final alimenter des opérations de spéculation foncière…

Vous me permettrez, Monsieur le Maire, de souhaiter pour l’année prochaine la présentation d’un rapport qui nous fasse part des nombreuses réalisations qui auront été faites dans l’année.

Dominique Boy-MottardRetrouver tous les articles de Dominique Boy Mottard sur son blog :

- Dominique Boy Mottard


Posté le 5 février 2016 par Dominique Boy Mottard
envoyer l'article par mail title= envoyer par mail

Sur le web

Chantal Maimon
@bayrou j'aimerai
@Nice_Matin @HConstanty c'est scandaleux
Partagez cette pétition
@Sarko_Junior @BFMTV ceux que ton pere a suprimé?
@MaryseBurgot et pourquoi ?
C'est avec beaucoup d'affection que j'adresse à...
@sevnice @Mamafrika rien que ça.
@farrugiadom j'irai voir comme dab
@RTLFrance @bayrou et on va les payer comment....
@Pierrot287 @ECiotti pour les autres on sait...
Dominique Boy Mottard
Métropole NCA : 5 ans de bilan
Le creusement du tunnel c’est fini ? Et après ?
J’ai fait un cauchemar
Carrefour du 28 août
Fin de voyage, à bientôt !
Soir d’été à Tallinn, sept ans après
De la Norvège à la Finlande
On a eu notre soleil de minuit… à 22 h 16 !
De Jokkmokk (SWE) à Alta (NOR)
Connaissez-vous Narvik ?
Parti Radical de Gauche
Congrès du Parti Radical de Gauche 2016
Nouvel article N° 1769
Le PRG dénonce les manœuvres politiciennes de la droite sur la réforme constitutionnelle
Le Comité de liaison du Pôle Radical et Ecologiste (PRE) a eu lieu mardi 22 mars 2016.
Attentats de Bruxelles : le PRG demande une réponse européenne à la menace terroriste
Le dégel du point d'indice : une question de justice pour le PRG
Forum pour une Nouvelle France : La loi Travail en débat
Le PRG propose des actions concrètes au service des droits des femmes !
Journal Radical 630
Le Tour de France de la Laïcité du Parti Radical de Gauche à Louviers
Patrick Mottard
Livry-Gargan : l’antisémitisme, toujours !
Caravelle Ajaccio-Nice : enfin la lumière ?
Christian Depardieu, Marcel Alocco
Quoi de neuf à Nice ? Irina Brook !
Les amis de la Grande Catherine
Le radicalisme : une vieille idée neuve
Les pages que j’aurais aimé écrire… (15)
Gump la mascotte…
Gratitude aux libérateurs de Nice
Redoutablement attachant