Régionales / Réunion publique à Valbonne-Sophia Antipolis :

« L’Alliance de l’Olivier, c’est un rassemblement de citoyens autour des valeurs de la République »

Jean-Christophe Picard, Christophe Etoré, Michel Vauzelle et Patrick AllemandMichel Vauzelle a tenu son premier meeting de campagne, dans les Alpes-Maritimes, à la salle du Pré-des-Arts, à Valbonne-Sophia Antipolis...

La Soirée fût présentée par Christophe Etoré, adjoint au maire de Valbonne-Sophia Antipolis.

Jean-Christophe Picard, président départemental du PRG, Marc Daunis, sénateur et maire de Valbonne-Sophia Antipolis, et Patrick Allemand, 1er vice-président du conseil régional, se sont succédés à la tribune avant l’intervention de la tête de liste régionale, devant une salle comble...

Michel Vauzelle, très détendu, s’est dit étonné des propos outranciers que tient Christan Estrosi pendant ses meetings : « En tant que ministre, je le croyais plus distingué que cela ! ». Il a particulièrement insisté sur la nécessité, pour les citoyens de gauche, « de se mobiliser dès le premier tour, sans attendre le 2e. » Et de conclure : « Dans cette élections, les électeurs ne vont pas voter pour moi... mais pour eux ! »

Intervention de Jean-Christophe Picard :

« Sous l’Antiquité, l’olivier symbolisait la force, la sagesse… et la fidélité ! C’est dans cet esprit que, membres de la majorité sortante, les radicaux de gauche ont tout naturellement entendu l’appel à l’union dès le premier tour, lancé par Michel Vauzelle et ardemment souhaité, vous le savez bien, par le peuple de gauche…

L’Alliance de l’Olivier, c’est, tout d’abord, un rassemblement de citoyens autour de valeurs communes : les valeurs de la République. Et finalement, dans notre époque trouble où certains veulent toiletter la Laïcité, où d’autres s’interrogent sur l’identité nationale, c’est rassurant d’avoir des candidats qui, eux, sont arrimés à de solides convictions comme, par exemple, celle qu’il ne peut exister de plus belle devise au monde que « Liberté, égalité, fraternité ! ».

L’Alliance de l’Olivier, ce sont des formations politiques différentes qui travaillent en symbiose. Nous pouvons d’ailleurs témoigner que les partenaires du PS sont traités, à la Région, justement comme de véritables partenaires. D’ailleurs, la moitié des vice-présidences du conseil régional a été confiées à des non-socialistes.

L’Alliance de l’Olivier, c’est la démocratie participative. C’est une concertation permanente avec les partenaires sociaux, avec les acteurs économiques, avec les usagers, avec les responsables associatifs, avec les lycéens et les étudiants… Au total, c’est plus de 1 000 heures de débat chaque année ! C’est notre méthode et c’est une bonne méthode car elle évite les polémiques, les contentieux et les retards en tout genre.

Jean-Christophe PicardAu final, nous pouvons être fiers de notre bilan. Je note, à ce sujet, que le PCF et les Verts, qui sont pourtant candidats contre nous au premier tour, viennent de voter le budget 2010 qui est la quintessence des orientations de la Région pour l’année en cours. Mais, notre action, c’est Christian Estrosi qui en parle le mieux ; il a ainsi déclaré dans la presse [1] : « Quelles que soient nos différences, le président Vauzelle a toujours utilement travaillé pour le bien de notre région ». C’est tellement gentil que nous aurions aimé, nous aussi, pouvoir lui faire des compliments !

Mais la Région a un gros défaut aux yeux de l’UMP : on ne peut pas y faire du bling-bling ! Car enfin, comment faire du bling-bling avec les compétences obligatoires de la Région qui sont la construction, la réhabilitation et l’entretien des lycées ; la formation professionnelle et l’apprentissage ; le développement économique ; le transport régional des voyageurs (TER) et l’aménagement du territoire ?

Ce sont des attributions essentielles mais on voit bien qu’il n’y a pas de place pour les paillettes et que ce n’est pas avec ça que l’on peut montrer, tous les jours, sa trombine dans les médias. Il faut bien comprendre que c’est absolument insupportable pour n’importe quel élu UMP !

Ce n’est donc pas surprenant si les trois dernières têtes de liste départementale RPR puis UMP (Suzanne Sauvaigo en 1992, Michèle Tabarot en 1998, Michèle Tabarot en 2004) ont choisi de démissionner de la Région une fois élue !

Quant à Thierry Mariani, c’est un conseiller régional sortant... qui, d’ailleurs, est resté longtemps sorti ! On peut même dire qu’il n’est pas entré souvent dans les locaux du conseil régional : depuis 2004 et jusqu’à sa désignation comme tête de liste régionale, il a été absent à 25 assemblées plénières sur 32, à 39 commissions permanentes sur 40, à 81 commissions thématiques sur 83 !

La Région n’est donc pas clairement pas la tasse de thé de l’UMP. C’est tellement vrai qu’elle a décidé de la vider de sa substance avec sa fameuse réforme territoriale, votée – vous vous en doutez ! – des deux mains par Thierry Mariani.

Cette réforme aura deux conséquences :
- elle réduira à néant l’autonomie financière de la Région avec la suppression de la taxe professionnelle ;
- elle supprimera la « clause générale de compétence » qui permettait à la Région, jusqu’à maintenant, d’intervenir au-delà des compétences obligatoires dont je viens de parler.

Cette réforme est un véritable acte I de la recentralisation. Elle est censée entrer pleinement en vigueur à partir de 2014…

Mais cette mise à mort de la Région ne va pas assez vite pour Thierry Mariani qui martèle que, s’il est élu, il recentrera la Région sur ses compétences obligatoires…

Au moins, c’est clair ! Les interventions de la Région en faveur de la culture, du sport, de la vie associative, de l’environnement, du logement... c’est fini ! Tout cela, avec la droite décomplexée, c’est fini !

En fait, l’UMP veut faire à la Région ce qu’elle vient juste de faire au département, avec son budget 2010 qui s’en est pris au sport, à la culture et à l’environnement. Quelques exemples :
- Orféo, cet opéra unique qui impliquait 2 500 enfants issus de 200 classes différentes, cette réussite qui existait depuis 25 ans : fini !
- cet ambitieux Centre du développement durable, qui devait être fait, à Eze, en partenariat avec la fondation Nicolas Hulot : fini !

Bref, avec Mariani et ses amis, c’est tous les méfaits de la réforme territoriale avant même la réforme territoriale. C’est le sarkozysme en accéléré !

Chers Amis, les 14 et 21 mars prochains, ne nous laissons pas endormir par les sondages… Rappelons-nous qu’il s’agit d’un scrutin de liste (il y a 122 colistiers derrière Michel Vauzelle). Et rappelons-nous qu’il s’agit d’un scrutin proportionnel. Par conséquent : chaque voix sera utile !

Outre qu’elle contribuera à la victoire, chaque voix qui se portera sur Michel Vauzelle permettra d’augmenter le nombre de conseillers régionaux issus de l’Alliance de l’Olivier. Et donc, par voie de conséquence, chaque voix qui se portera sur Michel Vauzelle permettra de diminuer le nombre de conseillers régionaux UMP… Parce que les élus UMP, c’est un peu comme les Auvergnats de Brice Hortefeux : quand il y en a un, ça va ; c’est quand ils sont majoritaires qu’il y a des problèmes ! »

À visiter :

- Michel Vauzelle 2010

Note :

[1] Nice-Matin, édition du 28 octobre 2008.


Posté le 19 février 2010 par Jean-Christophe Picard
envoyer l'article par mail title= envoyer par mail

Sur le web

Chantal Maimon
@bayrou j'aimerai
@Nice_Matin @HConstanty c'est scandaleux
Partagez cette pétition
@Sarko_Junior @BFMTV ceux que ton pere a suprimé?
@MaryseBurgot et pourquoi ?
C'est avec beaucoup d'affection que j'adresse à...
@sevnice @Mamafrika rien que ça.
@farrugiadom j'irai voir comme dab
@RTLFrance @bayrou et on va les payer comment....
@Pierrot287 @ECiotti pour les autres on sait...
Dominique Boy Mottard
De Sterling à Aberdeen : l’Écosse buissonnière
Photos en Pays de Galles
Soirs d’été en Pays de Galles
Notre voyage en Écosse commence en France
Bourguignon cinq jours, bourguignon toujours !
Un Conseil métropolitain tronqué
Conseil municipal de Nice : du lourd
Marion et Franck
Extrême droite à Nice le 1er Mai : non à la provocation, non à la récupération
Les 100 ans de Marie-Dominique
Parti Radical de Gauche
Congrès du Parti Radical de Gauche 2016
Nouvel article N° 1769
Le PRG dénonce les manœuvres politiciennes de la droite sur la réforme constitutionnelle
Le Comité de liaison du Pôle Radical et Ecologiste (PRE) a eu lieu mardi 22 mars 2016.
Attentats de Bruxelles : le PRG demande une réponse européenne à la menace terroriste
Le dégel du point d'indice : une question de justice pour le PRG
Forum pour une Nouvelle France : La loi Travail en débat
Le PRG propose des actions concrètes au service des droits des femmes !
Journal Radical 630
Le Tour de France de la Laïcité du Parti Radical de Gauche à Louviers
Patrick Mottard
North coast 500 : émerveillement, rivalité et révélation
Loch Ness : Nessie BDA à la recherche du cousin écossais
Bonjour chez vous, Monsieur Le Prisonnier !
Good morning Wales !
Venaruzzo – Gaignier by Alchy
Aux actes, radicaux !
L’Etat rend hommage aux victimes de l’antisémitisme d’Etat
Nice Jazz Festival : nostalgie malgré Rhoda Scott
Gump de Saint-Gengoux-de-Scissé à Cruzille…
Radicaux : Lacroix sans la bannière